Histoire

Le territoire de la Communauté de Communes des 1000 Etangs est composé de 16 communes. Faucogney en est le chef-lieu de canton, depuis leur création et le cœur historique, depuis plus de mille ans. En effet, à quelques exceptions près (Saint-Bresson et La Bruyère qui appartenaient à la terre abbatiale de Luxeuil) tous les villages dépendaient de la Seigneurie de Faucogney.

Au début de notre ère, au temps des Séquanes, la région n’était pratiquement pas peuplée. Les Romains y ont sans doute fait quelques incursions, établissant un castrum (camp fortifié) à Annegray, commune de La Voivre.

Il faut donc s’imaginer une région déserte, hostile, couverte d’une épaisse forêt, peuplée uniquement de bêtes sauvages. Du moins, c’est ainsi que la découvre Saint-Colomban, lorsqu’il arrive d’Irlande, vers 570, avec douze compagnons, d’après le chroniqueur Jonas, moine de Bobbio.

Saint-Colomban et ses disciples s’établissent donc à Annegray et y fondent leur premier monastère. Les débuts de la petite communauté furent difficiles. Mais de nouvelles recrues, attirées par les dons miraculeux de Colomban, affluèrent. Le monastère s’avéra bientôt trop petit si bien que vers 590, Saint-Colomban partit s’installer à Luxeuil. Annegray devint alors un prieuré rural, dépendant de Luxeuil.

cliquez pour agrandir l'image

Des fouilles ont permis de mettre à jour une partie des fondations de l’église et plusieurs cercueils de pierre, de l’époque mérovingienne.

Saint-Colomban a également laissé des traces à Sainte-Marie-en Chanois. Sur une hauteur qui domine la vallée du Breuchin, s’élève aujourd’hui la chapelle de Saint-Colomban, construite vers la fin du XIXème siècle. Selon la tradition, le Saint irlandais aimait se retirer dans une caverne située à cet endroit, occupée par un ours, à qui il aurait demandé de lui céder la place. De même, la source qui sort de la grotte serait due à une intervention miraculeuse du Saint, qui voulait épargner à son disciple, la fatigue de venir depuis Annegray lui apporter de l’eau.

cliquez pour agrandir l'image

Situé aux confins de plusieurs royaumes ou empires, notre territoire commença véritablement à exister aux environs de 950, lorsqu’un château fut implanté à Faucogney, pour dominer la haute vallée du Breuchin et l’accès à la Lorraine.

A partir de là, l’histoire des villages environnants suit celle de la puissante Seigneurie de Faucogney, dépendant elle-même des aléas historiques de la Comté de Bourgogne. La Seigneurie de Faucogney a traversé les siècles bon gré mal gré, profitant de quelques rares périodes de paix et de prospérité, mais surtout subissant des incursions dévastatrices et de longues décennies de déclin.

L’histoire mouvementée de la Seigneurie de Faucogney s’acheva en 1674, lorsque Louis XIV voulut reformer l’unité de son royaume. Le Roi envoya alors les armées de Condé en Franche-Comté. Beaucoup de villes se rendirent. Faucogney fut le dernier site stratégique à résister farouchement aux troupes françaises. Le 3 juillet 1674, quand le Marquis de Renel s’est présenté devant la petite cité fortifiée et l’a sommée de se rendre, les défenseurs ont refusé. Assiégée, la ville fut prise le 4 juillet 1674. Le 31 juillet, Louvois donna l’ordre de démolir château et fortifications.

Dès lors, la Seigneurie de Faucogney entra définitivement dans le Royaume de France.

Communauté de Communes
des 1000 Etangs


Maison de Pays
23, rue Jeannot Lamboley
70310 FAUCOGNEY ET LA MER

Tél : 03 84 49 34 03
Fax : 03 84 49 31 87
E-mail : info@cc-1000etangs.fr